Wine Series #4 L’anatomie d’un verre de vin et de sa bouteille

Il existe beaucoup de récipients pour le vin, que ce soit pour son stockage ou sa dégustation. Il n’est pas toujours facile de savoir quand s’utilise l’un ou l’autre.

Voici le petit guide Nabuco pour vous aider à y voir plus clair!

Tout d’abord, quelques chiffres à retenir :

1 demi-verre = 75ml

1 verre plein = 150ml

le quart (piccolo) = 20cl = 1,5 verres

la demie (fillette) = 37,5cl = 2,5 verres

la bouteille ordinaire  = 75cl = 5 verres

le magnum (2x l’ordinaire) = 150cl = 10 verres (logique)

le cubi = 300cl = 3L = 20 verres

 

D’une manière générale, le verre plein est servi à l’occasion d’un cocktail, d’un apéritif, d’un repas constitué d’un seul plat ou lorsque l’on consomme du vin au verre au restaurant.

À contrario, le demi-verre lui est plus communément utilisé lors de dégustations, lors d’un repas constitué de plusieurs plats et vins, en conclusion de celui-ci, lorsque l’on consomme du vin à la bouteille au restaurant, ou lorsque l’on trinque.

 

Il existe différents types de verres, utilisés dans différents lieux et pour servir différents alcools.

Voici les plus communs :

ballon

le verre appelé “ballon” (celui habitué des bistrots)

 

 

flûte champagne

la flûte à champagne (que vous connaissez tous)

 

 

verre de luxe

le verre de luxe (habitué des grands restaurants)

 

 

verre liqueur

le verre de liqueur

 

 

verre vin blanc

verre de vin blanc ordinaire

 

 

verre vin rouge

verre de vin rouge ordinaire

 

 

 

 

Les verres de vin ne sont pas conçus pour faciliter le passage en bouche de celui-ci, mais bien pour mettre en valeur les arômes et permettre au dégustateur de pouvoir faire tourner le liquide et de humer son bouquet, exalté par la forme du récipient.

Un bon vin est évidemment toujours très bon, même servi dans un verre ordinaire. Cependant, tous les vins gagnent à être servis dans des verres spéciaux. Par exemple, un vin blanc aura plutôt tendance à bien se tenir dans un petit verre, car léger et discret, plutôt que dans un verre à grande cheminée, qui aura comme conséquence une perte de bouquet du vin blanc. À l’inverse, un vin rouge aura toute la place nécessaire pour la mise en valeur de sa palette d’arômes dans un verre plus large.

Petit plus : l’anatomie du verre de vin, qui est, je le rappelle, fait de manière à séduire l’odorat.

Anatomie d'un verre de vin

Anatomie d’un verre de vin

 

Comme les verres, les bouteilles ont elles aussi des formes différentes, mais pour elles tout dépend de leur région de provenance :

La bouteille la plus utilisée pour illustrer le vin et la plus utilisée dans le monde entier est la bouteille bordelaise.

La bouteille la plus utilisée pour illustrer le vin et la plus utilisée dans le monde entier est la bouteille bordelaise.

 

Petit plus, voici l’anatomie d’une bouteille de vin :

Anatomie d'une bouteille de vin

Anatomie d’une bouteille de vin

 

Voilà, maintenant vous êtes un expert en verres et bouteilles! Pourquoi ne pas rendre visite à un vigneron Nabuco et en discuter à l’occasion d’une dégustation?

 

¿LE SAVIEZ-VOUS?

Bien que la flûte soit le récipient le plus connu et utilisé, le champagne se déguste également dans une coupe (à champagne).

La légende raconte que la première a été moulée au sein de Marie-Antoinette ou de la Marquise de Pompadour (respectivement Reine épouse de Louis XVI et favorite de Louis XV).
Ce mythe a sûrement été largement colporté afin de nuire à la réputation des dames, en leur donnant une image décadente.

La vérité n’est peut être pas loin : Louis XVI aurait offert à Marie Antoinette un service en porcelaine composé de coupes à lait. Ces coupes étaient apparemment largement inspirées de la Grèce Antique, et en forme de sein.

Laissez votre réponse