Tout Sur… #5 : Les métiers du vin !

Du maître de chai à l’œnologue en passant par le négociant, le monde du vin regorge de métiers passionnants mais parfois méconnus du grand public. Difficile d’avoir une vision claire de toutes les professions en rapport avec le vin, mais pas de panique, découvrez dès maintenant les grands métiers qui rendent possible la fabrication du précieux nectar !

La fabrication du vin

Le viticulteur

La viticulture désigne le travail de la vigne et du raisin, le viticulteur est donc en charge d’entretenir la vigne pour obtenir le meilleur fruit possible. Il a longtemps été relégué au second plan à cause de l’utilisation massive de produits chimiques, rendant plus facile la culture de la vigne. De nos jours, la majorité des châteaux du bordelais et d’ailleurs tendent à revenir à des modes de cultures plus responsables et respectueux de l’environnement, ce qui donne au viticulteur une importance d’autant plus grande pour garantir la production de raisin de qualité. A noter que le viticulteur s’occupe uniquement de la culture de la vigne, il n’intervient pas dans le processus de vinification.

Le viticulteur est à la base de la fabrication d'un vin

Le viticulteur est à la base de la fabrication d’un vin

Le vinificateur ou maître de chai

A l’inverse de son collègue viticulteur, le vinificateur, également appelé maître de chai, s’occupe uniquement de la transformation du raisin en vin, sans participer au travail de la vigne. Son travail commence à la réception du raisin, qu’il va se charger d’élever et de faire vieillir. Il est en quelque sorte le garant de la qualité et de la réputation du vin, notamment en veillant au respect des normes de sécurité et d’hygiène. Il s’occupe également de la gestion du stock, de l’entretien du matériel mais aussi du choix de la période de commercialisation de ses bouteilles.

Le maître de chai est le garant de la qualité du vin

Le maître de chai est le garant de la qualité du vin

Le vigneron

Le vigneron désigne le professionnel effectuant les tâches du viticulteur, mais aussi du maître de chai. Il se charge de la fabrication de son vin de A à Z, du choix des cépages, à l’entretien des vignes en passant par la supervision de la vinification et la mise en bouteille. Il peut donc bénéficier de la double casquette d’agriculteur mais aussi d’artisan. Il est cependant en général secondé par un œnologue lors de l’élaboration de l’assemblage de ces cépages afin de donner au vin les caractéristiques aromatiques recherchées.

L’œnologue

Comme dit précédemment, l’œnologue intervient dans l’élaboration aromatique du vin. Il supervise et apporte son avis tout au long du processus de vinification afin de garantir la qualité du vin. Ce suivi se fait via la dégustation du nectar à différents moments clés de sa maturation, de l’élevage à la mise en bouteille. C’est également lui qui décide à quel moment le raisin doit être récolté en fonction de son potentiel.
D’autre part, un œnologue peut être amené à déguster différents crus finis afin de les évaluer. Mais contrairement à ce que la plupart des gens pensent, le travail de l’œnologue ne se limite pas seulement à cela.

Le caviste

Le caviste travaille en coopération avec l’œnologue et le maître de chai, même si ce dernier supervise le travail du caviste, étant garant de l’élevage du vin produit. Extraction du jus de raisin, filtration, contrôle de la température, telles sont les tâches réservées au caviste, qui bénéficie donc d’une dimension plus technique. Cependant, il participe également au contrôle de la qualité et de l’évolution du vin, en procédant à certains ajustements si besoin.

La commercialisation du vin

Le négociant

Le négociant en vins joue le rôle d’intermédiaire entre le producteur et le distributeur. L’objectif principal du négociant est de fournir aux consommateurs des volumes de vin supérieurs à ce que peut produire un vigneron. Pour ce faire, il assemble plusieurs vins venant de producteurs différents, mais de qualité similaire, afin de créer différentes marques très reconnaissables, mais surtout très représentatives de leurs terroirs. Il arrive aussi que certains négociants achètent directement du raisin et s’occupent eux-mêmes de la vinification. Une fois mis en bouteille, ces vins sont proposés à différents acheteurs, en grande majorité professionnels mais aussi parfois particuliers.

Le courtier

La différence majeure entre le courtier et le négociant se situe dans le fait que le premier n’achète pas directement le vin, il est un intermédiaire, il l’achète pour d’autres acteurs. Ces acteurs peuvent être des grandes surfaces, des sommeliers, des négociants ou même des particuliers. Le courtier est donc rémunéré à la commission. Il doit avoir une connaissance parfaite du vignoble et de la demande afin de satisfaire les différents types de clients potentiels.

Le sommelier

Un sommelier officie le plus souvent dans un restaurant, dans lequel sa mission est de constituer une cave à vin, qu’il fera évoluer et à partir de laquelle il créera une carte des vins et conseillera les clients en fonction de leurs choix de plats. Il est également responsable de la façon dont est servi le vin, il doit anticiper le carafage, réguler la température, etc.

Le sommelier se doit de tout connaître sur le vin

Le sommelier se doit de tout connaître sur le vin

Le caviste

A l’inverse de son homonyme qui lui exerce au sein du chai, le caviste commercialise le vin, dans une boutique spécialisée ou dans le rayon d’un magasin. Il se doit d’avoir une très grande connaissance des vins, tant au niveau du service que des saveurs, afin de pouvoir conseiller convenablement ses clients !

Votre nouvelle cave Bordeaux Magnum sera OUVERTE dimanche 18 décembre de 10h à 18h, puis non-stop de 10h à 20h jusqu'au…

Publié par Bordeaux-Magnum Cave À Vin sur samedi 17 décembre 2016

 

Vous l’aurez compris, la fabrication et la commercialisation du vin mobilise une multitude de compétences et donc de métiers bien différents. La seule caractéristique indispensable restant bien sur l’amour du bon vin !

Laissez votre réponse