Tout Sur… #6 : Le mythe Petrus !

Situé dans la région viticole du libournais, sous l’appellation Pomerol, Petrus est l’un des châteaux les plus célèbres, si ce n’est le plus célèbre, du bordelais. Réputé exceptionnel, ses bouteilles sont connues à travers le monde comme la référence des vins rouges de Bordeaux. Si vous souhaitez tout connaître sur ce domaine si particulier, presque à part, ne cherchez plus, cet article est fait pour vous !

Petrus existe depuis 1770, et était à l’époque, jusqu’aux années 30, la propriété de la famille Arnaud. Le vin a d’ailleurs été longtemps commercialisé sous le nom de « Petrus-Arnaud ». Au début du XXème siècle, le domaine est racheté par Monsieur Sabin-Douarre, qui crée la Société civile du Château Petrus. Une partie des parts de cette société sont rachetée en 1925 par Madame Edouard Loubat, alors propriétaire de deux autres châteaux et de l’hôtel Loubat à Libourne. C’est en réalité à ce moment, et plus particulièrement lors du rachat total en 1945, que le domaine commença à écrire sa légende. En effet, la réputation de Petrus est relativement jeune, mais n’a cessé de se développer depuis la reprise par Madame Edouard Loubat mais surtout de Jean-Pierre Moueix. Ce négociant originaire d’Aquitaine était l’associé de la propriétaire, à partir de 1945, avec laquelle il œuvra pour élever le vin de Petrus au même rang que les grands châteaux du Médoc. A la mort de celle-ci en 1961, les parts de la société furent réparties entre ses neveux, Monsieur Lignac et Madame Lily Lacoste-Loubat. Jean Pierre Moueix hérita également d’une partie du domaine, avant d’acquérir les parts des neveux de la défunte en 1964 et 1969.

Aujourd’hui, le domaine appartient toujours à la famille Moueix, en la personne de Jean, le petit-fils de Jean-Pierre, qui a repris la suite de son père, Jean-François, en 2011.

Petrus représente à lui seul l'excellence du vignoble de Bordeaux

Petrus représente à lui seul l’excellence du vignoble de Bordeaux

Étendu sur une superficie de 11,5 hectares plantés en grande majorité de merlot, le vignoble de Petrus bénéficie d’un sol idéal pour son développement, fait d’argile noir très ancien, qui permet une parfaite alimentation en eau. L’excellence des vins de Petrus est due bien évidemment à son sol et à son environnement, mais aussi au soin tout particulier prodigué à la vigne, fruit d’un savoir-faire exceptionnel. C’est cette alliance qui permet à ce vin rouge d’atteindre une telle qualité, connue et reconnue dans le monde entier. La plupart des heureux élus ayant eu la chance de goûter un millésime de Pétrus sont unanimes, il semble que ce vin soit en quelque sorte touché par la grâce, donnant une impression de magie lors de la dégustation. Ce précieux nectar est reconnu pour sa finesse et sa précision en bouche, provoquant une émotion telle qu’il serait impossible de la comprendre sans l’avoir vécue… Un vin si exceptionnel qu’il ira même jusqu’aux tables de la Maison Blanche, occupée alors par les Kennedy ou bien régaler les invités du mariage de la reine Elizabeth d’Angleterre.

Malgré cette supériorité indéniable et des prix parmi les plus chers du monde, Petrus ne figure pas dans les Grands Crus Classés de Bordeaux, Pomerol n’ayant pas accès à cette classification. Il est pourtant bien évidemment reconnu comme l’un des Premiers Grands Crus de Bordeaux, mais son côté à part, hors classement, ne fait que lui donner un côté singulier qui renforce sa légende. De même, Petrus est l’un des rarissime domaines viticoles du bordelais à ne pas utiliser la dénomination de « Château ». Ceci peut s’expliquer par le simple fait qu’il n’y a pas de château sur le territoire de Petrus, il existe simplement un nouveau chai, construit en 2002.

De son terroir exceptionnel à la qualité de son raisin en passant par le savoir-faire, tout était réuni pour faire de Petrus un joyau des vins de Bordeaux. Il n’aura fallu que la détermination d’une femme et d’un homme pour faire grandir la réputation du domaine et l’élever, ni plus ni moins, au rang de mythe !

Laissez votre réponse